Anonymes

R.J. Ellory, et non J. Ellroy...toujours le même effet visuel. Le dernier Ellory, donc, comme une réponse à plusieurs questions :

- Quel livre vous empêche-t-il de dormir en ce moment ?

- Que lisez-vous dans  la réserve entre midi et deux, au lieu d'aller prendre l'air au bord du lac, au bon soleil d'automne ?

- Quel est le dernier  (très) bon roman noir que vous ayez lu ?

J'attends siplement qu'on me dise : "Bonjour ! Je voudrais le dernier Ellory. Mince, j'ai oublié son nom !".

 

Ah, Les Anonymes.....