Haïku exrait de l'ouvrage de Thierry Cazals, La Volière vide, reproduit sur une fort belle carte reçue des éditions L'Iroli - ce sont elles qui publient ce même livre - la boucle est bouclée...l'année peut commencer !

 Des brins de poésie glissés çà et là seront bien utiles pour continuer d'avancer.

Quelques idées de lecture, pour le reste : L'Homme qui aimait les chiens, dernier livre traduit de Leonardo Padura chez Métailié. La lecture est en train de se faire : je chemine aux côtés de Trotski pour l'instant et vous en dirai plus au terme du voyage.

Petit détour par L'Enfant allemand - Camilla Läckberg chez Actes sud. Elle sait faire, c'est certain, elle se promène, cette Läckberg. Léger sentiment, du coup, d'assister à une démonstration.

 

Et très envie d'attaquer Des Clous de Tatiana Arfel, qui vient de paraître chez Bourgois. "Human Tools vend du vent très cher, très côté en Bourse et très discutable. Catherine, Rodolphe, Francis, Sonia Marc, Laura travaillent pour Human Tools. Ils en sont les clous, ils valent des clous : (...) trop étranges, rêveurs ou aimables, trop eux-même, simplement".

 

Des-clous

 

Et cinq minutes, cet après-midi, pour deux ou trois albums Jeunesse.