Pepins

Inutile de laisser Hypothermie en vitrine. Le dernier Indridason (éditions Métailié) est vraiment à lire, mais cette référence
même involontaire à ces températures peu clémentes va finir par geler les passants.
Hop : Le goût des pépins de pomme, de Katharina Hagena, chez Anne Carrière.
L'hiver peut bien durer encore un peu.