Arriere-gout-de-rouille

American rust, c'est le titre original de ce premier roman américain et je me demande pourquoi la traduction n'a retenu qu'un Arrière-goût de rouille de cette "Rouille américaine".  Où l'on retrouve des accents de Steinbeck et de London dans ce texte dont la construction me fait penser aux voitures à friction. Je sais, le concept de "voiture à friction" ne fait guère partie des outils d'analyse littéraire : disons que ce texte prend toute sa force à mesure qu'on avance dans la lecture. Le roman se transforme en véritable page turner et vous voilà tout entier happé par le destin croisé de Billy Poe et d'Isaac English qui n'auraient jamais dû tenter de fuir leur bonne vieille ville de Buell, Pennsylvanie, où tout se meurt à la manière des hauts-fourneaux. Jamais dû ? Voire...